Un message pour l’été

Soleil couchant
(Photo AFP)

L’heure des vacances a sonné, pour moi aussi. Je vous salue donc tous en espérant que avez pris ou allez prendre quelques semaines de repos. Il est salutaire de prendre ses distances avec le travail et, surtout, avec l’actualité.

AUSSI ai-je souhaité consacrer ces quelques lignes à une brève réflexion d’ensemble. Nous venons d’assister (et ce n’est pas fini) à une empoignade politique entre le pouvoir et les oppositions, qu’il faut désigner au pluriel parce que rien ne rapproche la droite de la gauche, ou l’extrême gauche de l’extrême droite. Ces quatre oppositions différentes ne se sont pas unies pour renverser le gouvernement et ne peuvent pas nous offrir un seul programme. S’il est normal, en démocratie, de critiquer et de se dresser contre l’exécutif, il faut aussi présenter aux citoyens un dessein explicite quand on est dans l’opposition. Ce n’est le cas pour aucun des partis qui ont fustigé, vitupéré, insulté, agoni d’injures le gouvernement. L’exercice de la démocratie ne se résume pas à l’outrance verbale, il ne peut fonctionner que si au programme du pouvoir est opposé un contre-programme crédible. Dans certains cas, il n’y en a pas, dans d’autres il en existe mais qui ne verront pas le jour si ne se forme pas une majorité en faveur du projet.

De l’infaillibilité du pouvoir.

Aucun gouvernement n’est infaillible. Des gouvernements sont plus faillibles que d’autres. Celui d’aujourd’hui a lancé une quarantaine de réformes dont l’objectif global est d’en finir avec les blocages et les scléroses qui empêchent la société française de s’affranchir du chômage, de travailler plus, de produire plus à des prix compétitifs. Au terme de cet effort, qui durera plus longtemps que les treize mois qu’Emmanuel Macron a passés à l’Élysée, les Français devraient ressentir les effets positifs de ces réformes. C’est pourquoi il m’a semblé que la tentative de type insurrectionnel des oppositions, dictée par une affaire dont la gravité a été soulignée à gros traits mais n’atteint pas le degré d’affaires précédentes où sont impliqués tous les partis, peut certes semer le trouble mais ne nous apportera pas une solution de rechange. Le scandale est à mon sens moins destructeur que le comportement des scandalisés.

Tous les lecteurs de ce blog peuvent avoir un avis différent, c’est une évidence que je rappelle quand même. Mais une autre évidence fait que je ne suis pas obligé d’écrire ce que souhaitent un certain nombre de lecteurs  et que je continuerai à exprimer mon opinion dans une liberté absolue, celle que m’a généreusement accordée la direction du groupe de presse auquel j’appartiens.

Je vous souhaite d’excellentes vacances et, si vous restez intéressés, je vous retrouve le 23 août. Il me paraît utile de signaler quelques chiffres : en six ans, j’ai publié 1 412 articles sur ce blog, et 3217 commentaires, soit plus de deux commentaires par article en moyenne. Le système de sécurité lié au blog a signalé comme indésirables 16 825 commentaires.

RICHARD LISCIA

 

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

14 réponses à Un message pour l’été

  1. Scalex dit :

    Je suis en plein accord avec cette conclusion des évènements récents. Bonnes vacances à vous aussi.

  2. Delariberette dit :

    16825 commentaires indésirables, c’est énorme comme proportion !!!
    Bonnes Vacances.

  3. FanchBilzig dit :

    Bonnes vacances, et refaites le plein en énergie pour pouvoir nous écrire toujours autant d’éditoriaux pensés est sensés.

  4. Monique Forestier-Dumont dit :

    Un tout grand merci pour vos analyses équilibrées , votre franc parler ainsi que la toujours lumineuse et percutante expression de vos conclusions.
    Bonnes vacances .

  5. chretien dit :

    Bravo pour l’ensemble de vos articles et de vos commentaires qui sont toujours très intéressants et originaux par les « lunettes » »( vous n’en avez peut-être pas?) de votre regard sur l’actualité et qui me permettent de modérer mes jugements …. quelquefois intempestifs !
    Excellentes vacances à vous .
    Au plaisir de vous lire à la rentrée qui promet d’être animée !

  6. thomas dit :

    Bravo pour votre volonté « d’exprimer votre opinion dans une liberté absolue » C’est ce que nous apprécions depuis des années. Ne changez rien et bonnes vacances !

  7. Jérôme Lefrançois dit :

    Merci et bonnes vacances.
    Continuez de nous alimenter (les esprits) de vos commentaires si enrichissants, et que j’apprécie beaucoup; et merci de ne pas vous laisser influencer par les lecteurs ou les pouvoirs de tous ordres, merci pour votre indépendance d’esprit,
    Merci aussi de votre hauteur de vue, contagieuse,

    A bientôt le plaisir de vous lire,

    Dr Jérôme Lefrançois

  8. Julien dit :

    Votre compétence et votre liberté de ton font que vos articles nous aident beaucoup à réfléchir sur les évènements que vous commentez. Merci et bonnes vacances

  9. Etienne ROBIN, néphrologue dit :

    Mon commentaire ne sera pas le plus original de l’année, ni le plus contributif. Je le fais tout de même, malgré sa banalité : passez de bonnes vacances, et revenez nous parler avec cette liberté que vous dites posséder et qui permet à vos opinions de ne pas être engluées par le politiquement correct qui m’afflige chez bon nombre d’autres chroniqueurs.

  10. L’auscultation des mots, souvent considérée comme futile, est toujours éclairante.
    Scandale nous vient du grec ecclésiastique et veut dire : obstacle mis sur le chemin pour faire trébucher.
    Agiter le scandale, comme sut le faire avec un parler et un talent inimitable Georges Marchais, c’est mettre en avant un univers exclusivement religieux : celui du péché.

  11. Laurent Clerte dit :

    Bravo pour ce commentaire dont l’intelligence est à la mesure de la torpeur de la canicule
    Bravo de reconnaître que vous êtes là voie de vos maîtres
    Bravo de recueillir aussi peu de commentaires sont vous ne garder que les élogieux
    Bravo de faire ainsi des pieds de nez aux critiques de tout genre..
    Bravo enfin de prendre conscience de l’inconsistance de vos propos

  12. Colombani dit :

    La plupart du temps je suis en accord fond et forme avec vous. Donc bon courage et pour le moment bonnes vacances.

  13. Encore bravo pour cette analyse. Il faut enfin voir la réalité en face.
    Remonter ses manches et travailler dur pour les réformes. Mais Svp moins d’assistanat. Sinon cela sera en vain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.