Solitude de Macron

Une rare photo d’Emélien
(Photo AFP)

Coup sur coup, trois des conseillers les plus importants du président, Sylvain Fort, Stéphane Séjourné et Ismaël Emélien ont démissionné. Les raisons de leur départ sont différentes, mais Emmanuel Macron n’en semble pas moins solitaire en son palais de l’Elysée.

POUR au moins deux raisons : il ne les a pas, ou pas encore, remplacés, ce qui tend à indiquer soit qu’il pouvait s’en passer, soit qu’il en est plus vulnérable ; les raisons avancées pour leur décision ne sont pas crédibles. M. Emélien a dit qu’il allait publier un livre (en collaboration avec un autre conseiller, David Amiel, qui lui aussi devrait donc démissionner), ce qui serait incompatible avec sa fonction, M. Fort et M. Séjourné n’ont pas donné d’explication. M. Fort est l’auteur des grands discours de M. Macron et il va lui manquer car ces textes sont d’une belle qualité philosophique et littéraire. Cependant, s’il a contribué à faire du chef de l’Etat l’un des meilleurs orateurs de la Ve République, il a beaucoup plus travaillé dans sa tour d’ivoire qu’il ne s’est mêlé de politique. Ce n’est pas le cas d’Ismaël Emélien, qui est très embarrassé par l’affaire Benalla, notamment parce que, à un moment ou à un autre, il a détenu des videos compromettantes pour l’ancien conseiller à la sécurité de l’Elysée et qu’il a tardé à les remettre à la police. Dans la video diffusée récemment par « Médiapart », Benalla, s’adressant à son ami et complice, Vincent Crase, affirme qu’il a le soutien d’Emélien.

Une perte de confiance.

Aucune des révélations faites pour cette affaire à entrées multiples ne compromet vraiment Emmanuel Macron. Il ne semble pas faire de doute qu’il avait, pour Benalla, une certaine affection qui l’a empêché de se retourner contre lui avec toute la vigueur requise, ce dont l’ex-salarié de l’Elysée s’est servi pour aller conclure des contrats en Afrique et avec un ploutocrate russe. Les délits éventuels commis par Benalla traduisent sans doute le laxisme avec lequel ses frasques ont été traitées par les conseillers de l’Elysée. L’affaire touche M. Emélien de plein fouet. Pour le moment, elle n’atteint pas M. Macron.

En revanche, la série de départs (quatre au total, si l’on compte M. Amiel) montre une perte de confiance dans les rangs serrés de la macronie triomphante. Ces hommes, jeunes et cultivés, font partie du groupe qui a aidé M. Macron à se hisser au pouvoir et, en tant que collaborateurs historiques, ils lui manqueront, d’autant qu’ils ont du talent, comme Sylvain Fort. Ava Djamshidi et Nathalie Shuck sont les auteures d’un livre récemment paru sur Brigitte Macron, qui décrit l’influence qu’elle exerce sur son mari. Il n’est pas impossible que l’épouse du président se soit retrouvée en conflit avec des fonctionnaires qui ont parfois mal conseillé le président, auquel ils auraient suggéré quelques unes de ses bourdes, comme « le pognon de dingue que nous dépensons en prestations sociales alors que les gens continuent à se plaindre ». Mme Macron a énormément contribué à l’éducation de son mari, et on peut se demander pourquoi elle ne l’a pas empêché de prononcer ces quelques phrases malheureuses qui ont déclenché la baisse de sa cote de popularité. La thèse du livre en question, c’est qu’elle a été agacée par les écarts de langage de M. Macron et qu’elle le lui aurait fait savoir . Voilà qui donne du départ de M. Emélien une explication plus plausible que celle qu’il a avancée.

Macron a besoin d’une stratégie.

Le président est-il affaibli par sa solitude croissante à l’Elysée ? Est-il sain qu’il ne garde comme inspiration que celle que lui apporte son épouse ? Inversement, l’absence de conseiller n’est-elle pas préférable à un conseiller qui n’a pas toujours de bonnes idées ? M. Macron, en tout cas, doit, s’il veut survivre politiquement, se concentrer sur la reconquête de sa popularité qui repose sur une stratégie encore à définir, quelle que soit la qualité de son entourage. Le phénomène le plus extraordinaire, c’est l’accélération du temps politique. Une équipe qui a bénéficié de l’intuition du candidat, de la chance, des revers essuyés par les autres partis, du retrait de la candidature de François Hollande et qui a pris le pouvoir dans un blitzkrieg, commence déjà à douter et à se déliter. M. Macron, censé changer la politique, est poussé dans les cordes du plus classique des rings. Le voilà contraint à se battre dos au mur dans un environnement dont il n’a pas su modifier les règles et les contraintes.

RICHARD LISCIA

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 Responses to Solitude de Macron

  1. Gérard VIDAL dit :

    Malheureusement pour la France, Macron est en train de se rendre compte, comme l’ont fait Mitterrand à partir de 1983, et Chirac dés qu’il a perdu les législatives sous les mauvais conseils de Villepin, que la meilleure façon de remonter dans les sondages et de préserver ses chances pour les prochaines présidentielles, était surtout de ne rien faire et de distribuer l’argent que l’on n’a pas. Ainsi va la vie en France depuis 1974, dernier budget non déficitaire. J’espère de tout cœur, surtout pour mes enfants et petits enfants, me tromper et que la raison finira par prendre le dessus.

  2. mathieu dit :

    En effet, M.Macron, malgré le fougue de sa jeunesse, son grand pouvoir de mobilisation des énergies, sa connaissance approfondie des dossiers, sa sincère volonté de bousculer 30 ans d’immobilisme, son charisme naturel, l’incroyable alignement de planètes qui l’a amené sur « Jupiter », l’élan extra-partisan et régénérateur de la république qu’il a fédéré, son choix du « parler vrai », son démarquage politique, son combat victorieux (?) contre l' »ancien monde »… se retrouve, en effet, comme tous ses prédécesseurs de cet ancien monde, conduit à l’humilité face à sa survie, et à la nécessité de « distribuer cet argent qu’il n’a pas ». « Il faut que tout change pour que rien ne change »!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.