De Guéant à (Thomas) Fabius

Des explications embarrassées
(Photo AFP)

L’ancien ministre de l’Intérieur Claude Guéant est fort occupé depuis hier à justifier des recettes et des dépenses plutôt étranges qui affectent ses comptes privés. Il aurait reçu un virement de 500000 euros en provenance d’un avocat malaisien en paiement de deux toiles du peintre flamand Andries van Eertvelt, qui, selon les cours du marché, ne vaudraient pas une telle somme. Il a aussi payé des factures, pour quelque 25 000 euros, avec de l’argent liquide qui, selon lui, proviendrait de fonds secrets destinés à payer les fonctionnaires du ministère de l’Intérieur.

M. GUÉANT dénonce la violation de l’instruction dont il fait l’objet dans le cadre de l’affaire Ziad Takieddine. Il n’a pas été aidé hier par les déclarations incendiaires de son ancienne collègue, Roselyne Bachelot, qui rappelle que les fonds secrets sont supprimés depuis 2002 et que les versements occultes aux employés du ministère de l’Intérieur se font, depuis, par virement. L’ancienne ministre en a rajouté une couche en affirmant que M. Guéant ne pouvait être « qu’un menteur ou un voleur », alternative pour le moins infamante qui accable le présumé suspect tout en jetant une ombre sur les intentions réelles de son accusatrice.

Un bel appartement.

M. Guéant a été reçu sur les plateaux de Canal + et de France 2, mais ses explications n’étaient pas convaincantes, même si l’on devine que, une fois encore, le secret de l’instruction a été délibérément violé pour défavoriser un camp politique. C’est le « Canard enchaîné » qui a révélé l’affaire, très utile à la majorité après le scandale Cahuzac ; mais c’est le site Internet du « Point » qui a annoncé mardi que le fils de Laurent Fabius, Thomas, âgé de 31 ans, avait acheté l’appartement de 280 mètres carrés du réalisateur Claude Zidi pour la somme de 7 millions d’euros, sans que le signalement fait à l’organisme Tracfin sur cette transaction exceptionnelle ait été suivi de la moindre enquête. L’opération a été réalisée en juin 2012. Thomas Fabius aurait mis en gage la société qu’il possède ; mais les bénéfices de cette entreprise se limitent à  92 000 euros en 2010 et à moins de 12 000 euros en 2011. Par ailleurs, il a été condamné à une amende pour abus de confiance. Laurent Fabius fait savoir qu’il n’a jamais fait la moindre donation à son fils.

Ces affaires auront un effet négatif sur la vie politique. Elles accroissent l’impression générale d’une corruption qui éclabousse à la fois la droite et la gauche. Dans l’instruction relative à Claude Guéant, c’est évidemment Nicolas Sarkozy que l’on cherche à atteindre, notamment parce qu’il est peu probable que l’affaire Bettencourt finisse par un procès et que les « révélations » de Takieddine sur le financement de la campagne de M. Sarkozy par Kadhafi en 2007 n’ont pour objet que de détourner la justice du cas de l’accusateur.

Drôle de sondage.

Dans les révélations du « Point », c’est le ministre des Affaires étrangères de M. Hollande qui est mis sur la sellette. Un sondage, publié hier, montre que si le premier tour de l’élection présidentielle avait lieu aujourd’hui, M. Sarkozy arriverait en tête avec 34 % des suffrages, Marine Le Pen en deuxième place, avec 23 % des voix, et François Hollande serait troisième et donc éliminé du second tour. Il est peu judicieux d’interroger le public sur une échéance électorale distante de quatre ans. Et d’ailleurs, cette enquête d’opinion ne surprend personne ni par l’impopularité qu’elle attribue au chef de l’État, ni par la progression constante du Front national, ni par ce paradoxal succès du vaincu que remporte Nicolas Sarkozy.

Cependant, si l’on en juge par les multiples événements qui ont jalonné la première année du mandat de François Hollande, on est en droit de supposer que, dans les quatre ans à venir, il va s’en produire assez pour changer une donne aujourd’hui sans signification. M. Hollande le sait qui fait de la stabilité de nos institutions son meilleur rempart contre l’adversité conjoncturelle.

RICHARD LISCIA

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.