Des terroristes très dangereux

 

Policiers à Torcy
(Photo AFP)

Les premiers résultats de l’enquête rapide et minutieuse sur le réseau terroriste qui vient d’être démantelé font apparaître des hommes « d’une extrême dangerosité », selon les termes du procureur. S’ils sont passés à l’acte le 19 septembre dernier en se contentant de lancer une grenade dans une épicerie juive de Sarcelles, ils avaient en effet acheté, et en quantité suffisante, les ingrédients pour fabriquer de puissants explosifs de type « engins improvisés de destruction ».

L’AFFAIRE a soulevé deux polémiques curieusement éloignées du point essentiel, à savoir que le réseau avait établi une liste de cibles juives et s’apprêtait à les attaquer. La première de ces polémiques n’est pas négligeable car elle concerne la stigmatisation, par amalgame, de ce qu’il est convenu d’appeler « l’islamisme », mot qui, effectivement, prête à confusion, alors que, en l’occurrence, l’islam est trahi par l’interprétation que les terroristes font de ses préceptes. Les membres du réseau sont fraîchement convertis et les imams qui les connaissent soulignent qu’ils ne savent pas grand-chose des textes sacrés. De toute évidence, pour eux, la religion qu’ils venaient d’adopter, sans doute sous l’influence de criminels rencontrés en prison, n’était que l’instrument de leur projet.

« Tout ça n’est pas grave ».

L’autre polémique a été ouverte par ceux des experts (ou moins experts) en terrorisme qui souhaitent minimiser le danger auquel la communauté juive de France serait exposée. Mais c’est la haine des terroristes contre les juifs qui accroît la fragmentation de la société. Ceux qui ont fait un héros de Mohamed Merah participent à la balkanisation du pays. Pour les juifs de la France, la conscience de leur appartenance religieuse a été augmentée par le néo-antisémitisme. Sans lui, la plupart ne feraient pas de leur identité particulière un de leurs premières valeurs.  Ricaner, comme l’ont fait deux intervenants dans l’émission « C’est dans l’air » d’hier, animée par l’excellent Yves Calvi, parce que la grenade lancée dans l’épicerie casher était en plâtre, c’est oublier le climat qui règne chez les juifs de France depuis la tuerie de Toulouse. C’est oublier que les enfants et les adultes juifs doivent renoncer à porter une kippa dans la rue et risquent d’être battus à la sortie de l’école ou de la synagogue. C’est oublier que le nombre des agressions contre des juifs continue d’augmenter dans le pays. C’est oublier le rôle de l’État, qui doit protéger tous les citoyens sans distinction. C’est traiter par l’indifférence le petit demi-million de juifs de France sous le prétexte qu’ils forment une communauté minuscule.

Bien entendu, dans la foulée, on a invoqué les horreurs commises par la politique américaine dans le monde arabo-musulman, comme si un jeune délinquant qui vient de se découvrir une nouvelle religion avait une culture géopolitique capable de le rendre fou de haine contre les juifs. Le comble nous a été proposé par l’actrice Macha Meril dont la docte analyse rappelait au président de la LICRA (Ligue contre le racisme et l’antisémitisme) sur un plateau de FR3, le triste sort des chrétiens (d’Orient, on suppose), comme si  des atrocités commises en Égypte ou en Irak contre les chrétiens avaient la priorité sur les crimes commis en France. Erreur de jugement. Les juifs de France ne réclament pas l’exclusivité du statut de victime. Ils souhaitent seulement qu’on leur fiche la paix, parce qu’ils sont censés vivre dans une République démocratique et laïque. Lundi, nous demandions aux intellectuels musulmans de France de dénoncer eux-mêmes un terrorisme qui porte atteinte à leur religion. Aujourd’hui, nous demanderons à tous les Français de commencer à s’émouvoir quand un Merah rattrape une fillette pour lui tirer à bout touchant une balle dans la tête.

RICHARD LISCIA

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

One Response to Des terroristes très dangereux

  1. Levadoux dit :

    Vos analyses sont toujours fines, intelligentes, étayées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.