Un accès de pacifisme

Xavier Cantat
(Photo AFP)

Il s’est produit hier à l’Assemblée un incident qui a confiné au ridicule et ne passera pas à la postérité, mais résulte, une fois de plus, de la complexité des relations entre les socialistes, soucieux de la cohésion gouvernementale, et les Verts, toujours engoncés dans leur désormais traditionnelle contradiction : ils gouvernent, mais en électrons libres, incapables de sacrifier quelques unes de leurs marottes à l’élémentaire responsabilité à laquelle devraient les soumettre les devoirs de leur charge.

IL SE TROUVE en effet que le compagnon de Cécile Duflot, du parti EELV et ministre du Logement, a été invité à la tribune officielle pour le défilé militaire du 14 juillet. Non seulement Xavier Cantat ne s’est pas rendu à l’invitation, mais il s’est cru obligé d’envoyer un tweet libellé ainsi : « Fier que la chaise à mon nom reste vide au défilé de bottes aux Champs-Élysées ». Dans une époque où l’on entend les commentaires les plus abracadabrantesques, cette bien inutile profession de foi aurait dû passer inaperçue, sauf que l’opposition, qui fait feu de tout bois, s’est livrée à une charge qui a fait bondir le Premier ministre.

« Degré zéro ».

C’est au député UMP du Rhône, Philippe Meunier, qu’est revenue la tâche de lancer l’assaut : « Le gouvernement, a-t-il dit, doit inviter des personnalités qui ont le respect de nos engagements, notamment au Mali ». Le Premier ministre, Jean-Marc Ayrault, s’est hâté de rétorquer, avec une grandiloquence que le sujet ne méritait guère : « Vous ne faites pas honneur à la France par vos propos minables et polémiques ». À quoi Thierry Mandon, porte-parole des députés PS a ajouté : cette réaction au tweet du compagnon de Mme Duflot est « le degré zéro de la politique ». En effet, mais la défense disproportionnée de M. Ayrault contre une attaque qu’inspire une situation géopolitique au sein de laquelle notre pays, très menacé,  a plus que jamais besoin de son armée, n’atteint pas le degré un. Le Premier ministre a ainsi évité de parler du fond du sujet.

Car les Verts, en dépit de cette menace, sont restés d’inébranlables pacifistes. Eva Joly, l’an dernier, avait déjà suggéré la suppression du défilé du 14 juillet. Mitterrand avait finement remarqué au coeur de la guerre froide que le pacifisme était à l’Ouest et les missiles à l’Est. Le terrorisme de masse a mis fin à la tentation pacifiste, qui a toujours été soutenue et activement alimentée par l’URSS, puis par d’autres. Ils avaient tout à y gagner. Bref, les Verts, qui se targuent de construire un monde nouveau, en sont restés à des concepts que l’incorrigible violence du monde a balayés.

« Larmes de crocodile ».

À l’Assemblée, Cécile Duflot avaient les larmes aux yeux. « Larmes de crocodile », s’est exclamé Philippe Meunier, pas très galant homme en l’occurrence. En tout cas, la ministre du Logement se serait épargné cette déconvenue si elle avait enseigné la prudence à M. Cantat, dont personne ne demandait l’avis. Il est vrai que nous sommes tous libres, y compris ceux d’entre nous qui ont une ministre pour compagne, d’exprimer notre opinion. Je constate pour ma part que M. Ayrault utilise souvent et publiquement le mot minable pour désigner ses adversaires. Cette simplification extrême de son vocabulaire semble traduire une impatience et, surtout,  une forme d’autorité qui l’incitent à rabattre le caquet de l’opposition, un peu comme si elle avait perdu le droit de parole. La gauche accuse la droite de la considérer comme illégitime. Dans la tête de certains socialistes, c’est plutôt le contraire.

On rêve d’un monde où Xavier Cantat aurait répondu au carton d’invitation en s’excusant au nom d’un empêchement quelconque. Cela aurait été une simple courtoisie due au président de la République comme à n’importe quel citoyen. Mais je tremble de faire pleurer Mme Duflot.

RICHARD LISCIA

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 Responses to Un accès de pacifisme

  1. A3ro* dit :

    Même s’il a fait preuve d’une maladresse confinant à la grossièreté, Xavier Cantat reste un citoyen parmi d’autres et a le droit de donner son avis sur le défilé du 14 juillet. Quant à l’invitation, le fait que tous les compagnons/es des ministres soient conviés n’a rien de choquant ; et on ne va pas s’amuser a vérifier que leurs opinions soient toutes politiquement correctes.

    Cela dit, je trouve étonnant que sa sortie sur Twitter fasse l’objet de questions directes au gouvernement lorsqu’il y a d’autres sujets à traiter. A la limite, on pourrait justifier cela par le fait qu’il engage un peu malgré lui la parole du gouvernement via son épouse, et qu’il critique donc l’armée au nom des Francais. Mais il aurait suffit d’un communiqué de JM Ayrault ou Cécile Duflot se désolidarisant de ses propos pour que l’incident soit clos.

    Xavier Cantat n’est donc pas très malin, mais l’opposition ne fait guère mieux.

  2. woznica dit :

    La France est un des rares pays à avoir encore un défilé militaire avec la Corée du Nord, la Russie et quelques autres « démocraties ».
    Dira-t-on un jour combien de centaines de millions coûte ce carnaval qui attire plus les touristes que les citoyens français ?
    Les États-Unis, la Suisse, la Norvège, l’Allemagne et la majorité des États honorent leur fête nationale civilement.

  3. lamarche- arène dit :

    Eh bien, moi, je suis attachée à ce défilé, qui honore les soldats qui se battent hors de nos frontières pour nos intérêts et qui ne reçoivent aucune reconnaissance de la population, encore moins des médias, contrairement à d’autres pays où les gens viennent les soutenir lorsqu’ils rentrent de missions difficiles. Qu’à l’ingratitude et à l’indifférence viennent s’ajouter les insultes de certains, la coupe déborde. Je me fous des larmichettes de Cécile Duflot qui a choisi un compagnon qui ne perd pas une occasion de dire à quel point il méprise notre pays et son histoire mais…. qui y reste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.